Paul ANSKI s’en prend à la PREVENTION ROUTIERE : HALTE A LA DESINFORMATION !

Gratuit
Recevez toutes nos informations et actualités par Email.

Entrez votre adresse email:

Les derniers chiffres communiqués par les différents organismes s’occupant de la “santé routière” viennent de prendre l’autoroute des médias français. 23 % des accidents mortels sont dus à des consommateurs “d’herbes de Provence” et 28% à des œnologues amateurs. Ces chiffres, nous dit-on, sont alarmants. Les associations des victimes de la route sonnent l’ hallali et exhortent le gouvernement à entreprendre des mesures de répression drastiques contre les chauffards planants ! Les coupables sont ainsi désignés et on se régale de ces bonnes intentions qui ne sont finalement qu’à soumettre sur l’échafaud de la connerie humaine. Car en effet, Mesdames, Messieurs “les biens pensants”, “les politiquements corrects” et les intellectuels de la morale, vous êtes sous l’emprise de l’inintelligence en refusant d’admettre que les 72% d’accidents mortels restants sont dus aux infrastructures routières inadaptées à la circulation d’aujourd’hui ou à des utilisateurs mal formés qui ne méritent aucunement leur admission au permis de conduire. Voilà les vraies causes sur lesquelles il est essentiel de méditer pour désigner les irréfutables coupables des drames routiers afin de les traduire devant les tribunaux au motif de la mise en danger de la vie d’autrui. Parce que, finalement, la morale à tirer de ce klaxon de statistiques est tout simplement et logiquement d’en conclure qu’il vaut mieux rouler bourré puisque cela n’induit que 28% d’appelés au péage du Grand Tunnel du Paradis. Les associations routières devraient se voir retirer leurs points de permis de ramener leur fraise !

Paul ANSKI

  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »
  • »

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté(e) pour poster un commentaire.